<< Page précédente Retour à l'index
Aller aux commentaires
Page suivante >>

Chanson à l'occasion de la fête de Sa Majesté 1824


Ah! sans c'cri je gagerais
Aux transports de chaqu'province
Que c'est moins la fête du Prince
Que la fête de ses sujets.
Bon, bon, vive le Roi !
A c'cri notre âme s'enflamme !
Bon, bon, vive le Roi!
C'cri partout est d'bon aloi.

Aujourd'hui plus de discord
Et grâce à la Providence
Tout' la France chante et danse
Tout'l'monde enfin d'accord
Bon, bon, etc...

Nos villageois, dans les champs,
Avec coeur s'mettent à l'ouvrage
Et redoubl'nt de courage
Quand ils répètent dans leurs chants
Bon, bon, etc.

Faut-il prendre une ville d'assaut,
Soudain notre Prince intrépide
A nos braves soldats qu'il guide
N'fait qu'un signe, n'dit qu un seul mot
Bon, bon, etc.

Ne voulant point avoir tort
Deux lurons dans leur délire
Pour un mot s'battent : Qu'faut-il dire ?
Un mot pour qu'ils soient d'accord
Bon, bon, etc.

Les malheureux sans appui,
Pour voir finir leur misère,
N'ont hélas ! qui peu de chose à faire
C'est de s'présenter devant lui.
Bon, bon, etc.

Parait-il, plus de douleur
Aussi chacun dit en France
Qu' d’vant lui marche l'espérance
Qu'avec lui marche le bonheur.
Bon, bon, etc.

A ses aïeux notre pays
Doit une éternelle gloire !
Au proverbe l'on peut croire
Quand il dit: Tel père, tel fils,
Bon, bon, etc.

Heureux de vivre sous ses lois
Les Français en c'jour prospère
Pour célébrer ce bon Père
N'ont qu'un coeur, n'ont qu’une voix
Bon, bon, etc.
 
 Retourner en haut de page

Air : Gai, gai, maries-vous
1824
Royaliste
[ Rejoindre | Page d'accueil | Au hasard | << Précédent | Suivant >> ]