<< Page précédente Retour à l'index
Aller aux commentaires
Page suivante >>

Chanson de M. de Charette 1853


Monsieur d'Charette a dit à ceux d'Anc'nis (bis)
Mes amis!
Le Roi va ramener les fleurs de lys.
Prends ton fusil Grégoire
Prends ta gourde pour boire
Prends ta Vierge d'ivoire
Nos Messieurs sont partis
Pour chasser la perdrix.
Monsieur d'Charette, a dit à ceux d'Loroux : (bis)
Mes bijoux !
Pour mieux tirer mettez-vous à genoux.
Prends…

Monsieur d'Charrette a dit à ceux d'Montfort : (bis)
Frappez fort !
Le drapeau blanc défend contre la mort.
Prends…

Monsieur d'Charette a dit à ceux d'Clisson : (bis)
Le canon !
Fait mieux danser que le son du violon.
Prends…

Monsieur d'Charette a dit à ceux d'Conflans : (bis)
Mes enfants !
Ralliez-vous à mon panache blanc.
Prends…
 
 Retourner en haut de page

Paroles et musique Paul Féval
1853
Publiée avec autorisation de M. Marcel Labbé, éditeur, 20, rue Croissant, Paris-Ile.)
M. Paul Féval fils a donné l'historique de cette chanson composée par son père en 1853, reproduite par plusieurs almanachs lyriques et citée dans le roman Madame Gil Blas. P. Féval en avait revendiqué la paternité dans une lettre au vicomte O. de Poli. A cette occasion il faisait observer que les vers « Prends ta gourde pour boire, etc ....» inspirés de l'Hugotisme à la mode sont de ces choses « que le bon Cathelineau ne connaissait certainement pas. »
La chanson a longtemps passé pour un authentique produit de la Chouannerie. Elle est publiée comme telle dans l'Anthologie de Gust. Charpentier. Les royalistes l'ont adoptée et inscrite à leur répertoire. Le 13 mai 1909, elle eut les honneurs de la Chambre; M. de Baudry d'Asson l’acclama du haut de la tribune en réplique à l'Internationale.
Royaliste
[ Rejoindre | Page d'accueil | Au hasard | << Précédent | Suivant >> ]